Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

mardi 17 mars 2015

RIBEAUVILLE (68) - Les fortifications médiévales

Classée parmi les plus beaux villages alsaciens et même de France, Ribeauvillé offre aux visiteurs,
 qui se pressent dans ses rues et ruelles, un patrimoine médiéval vraiment digne d'intérêt
et dont la Tour des Bouchers, les Tour des Cigognes et la Tour des Sorcières.

RIBEAUVILLE (68) - La Tour des Bouchers

Au XIIIe siècle, Ribeauvillé s'entoura d'un rempart et la cité fut divisée en quatre quartiers
ayant chacun leur propre système défensif avec des tours-portes permettent le passage
de l'un à l'autre. Au XIXe siècle, on détruisit la quasi-totalité des remparts, exceptée
la Tour des Bouchers et trois autres tours (Tours des Cigognes et Tour des Sorcières).

RIBEAUVILLE (68) - La Tour des Bouchers

Prenant le nom des boucheries situées à ses pieds, elle présentait à l'origine trois niveaux. En 1536,
la Tour des Bouchers fut rehaussée et reçue la balustrade de style Renaissance portant les armes
des Ribeaupierre, seigneurs des lieux. Elle servit notamment de beffroi et de prison.

RIBEAUVILLE (68) - La Tour des Bouchers

A la suite d'un incendie en 1803, la tour-porte fut fortement endommagée et sa démolition,
un temps envisagée, fut heureusement abandonnée.

RIBEAUVILLE (68) - La Tour des Bouchers
Tour des Bouchers - Gargouilles anthropomorphes sous la balustrade renaissance
RIBEAUVILLE (68) - La Tour des Bouchers

RIBEAUVILLE (68) - La Tour des Bouchers


RIBEAUVILLE (68) - La Tour des Bouchers

RIBEAUVILLE (68) - La Tour des Bouchers

RIBEAUVILLE (68) - La Tour des Bouchers
Tour des Bouchers - Passage voûté en arc brisé
RIBEAUVILLE (68) - La Tour des Bouchers

RIBEAUVILLE (68) - La Tour des Cigognes

Sur le flanc Est, plus vulnérable, le rempart de la ville était doublé avec deux tours cylindriques
à toiture à dix pans. Elles portent le nom de Tours des Cigognes en raison des nichoirs
placés au sommet de leur toiture !

RIBEAUVILLE (68) - La Tour des Cigognes

Les Tours dite des Cigognes ont été étudiée et les indices de datation fournis par l’expertise
 dendrochronologique des bois d’œuvre suggèrent que cellec-ci ont été construite
au moment de la guerre de Bourgogne (automne 1474-janvier 1477).

L'étude complète de ces tours est disponible ici

RIBEAUVILLE (68) - La Tour des Cigognes

Elles ont résisté à la guerre de Trente Ans et vu s'installer les premiers ateliers textiles.



Chacune des deux tours se compose de trois niveaux de la tour dévolus à la défense active.
Les deux niveaux inférieurs étaient respectivement équipés de deux meurtrières. L’étage sommital,
 quant à lui, était percé de cinq baies libres semblables à des créneaux.


Archères-canonnières cruciforme

Pans de murs et Tour des Sorcières
____________________


Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2015 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire