Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

mercredi 30 mars 2016

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

A l'écart de la ville mais sur le territoire de Bollène, une butte conserve une belle chapelle
romane, dédié à Saint-Blaise et associée à une ancienne tour fortifiée en ruines !

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

Construite au XIIe siècle sur un ancien site de culte, la chapelle de Bauzon, qui domine la vallée
du Lez, est connue dès 1185, comme église paroissiale annexe jusqu'en 1855.


BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
 La chapelle au sommet de la colline avec en arrière les ruines de l'ancien donjon
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
 
La construction de cette chapelle, avec un habitat et un château, sur les hauteurs, coïncide avec
une période d'insécurité où la population locale s'est réfugiée derrière des murs
dont on perçoit encore quelques traces lorsqu'on grimpe vers l'édifice.

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Chapelle avec son chevet à abside semi-circulaire
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

  En 1251, Raymond des Baux, seigneur de Suze-la-Rousse, rendit hommage pour son fief
de Bauzon à l'évêque de Saint-Paul-Trois-Château. Il fut bienfaiteur de la chapelle

En 1376, les Bollénois obtinrent des  droits de chasse et de pêche sur les territoires de Bauzon,
laissant ainsi imaginer que les chasseurs et pêcheurs venaient se recueillir dans la chapelle.

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Chevet avec son abside semi-circulaire à toiture conique supportée par une corniche
dont les modillons sont simplement figurés avec une moulure en doucine.
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Chevet - Abside semi-circulaire légèrement outrepassée

En 1416, la Communauté de Bollène acquiert une partie de la co-seigneurie et finança
vraisemblablement des réfections à la chapelle de Bauzon.

En 1457, avec l’achat du territoire de Bauzon, les Bollénois gérèrent seuls le domaine.

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

En 1812, la famille Peyron Clément se porta acquéreur du domaine de Bauzon et
de la chapelle Saint-Blaise, qui fut rattachée à Bollène.

En 1855, la nouvelle église, construite au carrefour des routes de Suze et Rochegude, rendit
la butte de Bauzon obsolète et sa chapelle s’endormit à l'abri de la végétation.

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

Le 10 novembre 1964, elle fut classée au titre des monuments historiques.

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

Entièrement restaurée en 1992, la chapelle Saint-Blaise de Bauzon affiche, avec ses 18 m de long,
ses 12 m de large et ses 15 m de haut, encore une belle architecture romane. 

Fortifiée et renforcée par des contreforts cylindriques, elle est dotée, sur son côté sud,
 d'un réduit défensif, dispositif assez singulier dans la région.

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Chevet - Abside :Baie romane en plein cintre ébrasée éclairant le chœur

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Chevet - Abside : détails des modillons moulurés en doucines supportant 
la corniche soutenant la toiture
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Chevet - Abside : détails du parement avec ses pierres de taille parfaitement agencées.
Les trous de boulins non masqués témoignent de la présence d'un échafaudage
de bois dont les boutisses venaient s'insérer dedans.

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Chevet - Le clocheton du XIXe siècle et en dessous l'ouverture 
romane en plein cintre ébrasée
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Mur nord avec ses contrefort semi-circulaire
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon


BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Mur nord - Les contreforts côtoient un parement associant des pierres de taille bien
équarries et d'autres plus irrégulières ; montrant les deux temps du chantier.

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Mur nord - Marques de tâcherons (A et P) identiques à celles visibles sur 
les pierres de la cathédrale de Saint-Paul-Trois-Châteaux.
Les tailleurs de pierre ont ainsi œuvré sur les deux chantiers.
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Façade ouest sans ouverture exceptée une baie en plein cintre au niveau des combles.
On suppose que cette partie a bénéficié d'une reconstruction
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Façade ouest - On remarquera les trous de boulin de l'ancien échafaudage et
d'une construction en bois qui y fut jadis accolée

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Mur sud - Partie supérieur de la première travée de la nef... ici remaniée
par la suppression d'une baie plus grande que celle visible aujourd'hui

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Mur sud - Porte étroite, murée, bien appareillée, présente un arc de décharge
encadrant un petit tympan monolithe
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Détails du parement avec ses pierres de tailles différentes et les trous
de boulins rappelant la présence d'un échafaudage en bois
utilisé lors de la construction de la chapelle

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Un ouvrage de défense de la porte d'entrée est accolé sur le mur sud entre les contreforts
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Réduit défensif - Ouvertures en plein cintre
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Espace jouxtant le mur sud de la chapelle. Ce réduit protégeant la porte d'entrée
est garnie de deux ouvertures en plein cintre ébrasées. Un plancher de bois
permettant d'être à niveau par rapport aux ouvertures ; reposait sur des 
boutisses s'insérant dans les trous de boulins encore visibles.
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Réduit défensif - Baies en plein cintre ébrasées
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Porte d'entrée latérale en plein cintre avec son bel appareillage en claveau de pierres
équarries ; elle s'ouvre sur la première travée de la nef
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
L'ancien puits

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
La nef unique est composée de deux travées avec un arc doubleau
soulignant la voûte en berceau légèrement brisé
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Nef - Puissant arc doubleau

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Chœur semi-circulaire et à arcature en plein cintre sous une simple corniche ;
la conque de la voûte en cul-de-four conserve quelques vestiges de fresques
BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon

BOLLENE (84) - Chapelle romane de Bauzon
Nef unique - Arcature en plein cintre

____________________
 

Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2016 © Tous droits réservés