Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

mercredi 28 février 2018

PARIS (75) - Musée du Louvre : Chapiteaux romans de l'abbaye de Saint-Pons-de-Thomières

Les collections médiévales du Musée du Louvre conservent un ensemble de chapiteaux
romans en marbre provenant du cloître de l'abbaye de Saint-Pons de Thomières, dans l'Hérault.
PARIS (75) - Musée du Louvre : Chapiteaux romans de l'abbaye de Saint-Pons-de-Thomières
Chapiteau double orné des symboles des Évangélistes : le Lion pour Saint-Marc, l'Aigle pour
Saint-Jean, le Taureau pour Saint-Luc et l'Homme pour Saint-Mathieu
PARIS (75) - Musée du Louvre : Chapiteaux romans de l'abbaye de Saint-Pons-de-Thomières

PARIS (75) - Musée du Louvre : Chapiteaux romans de l'abbaye de Saint-Pons-de-Thomières
Ange soulevant la dalle du tombeau du Christ

PARIS (75) - Musée du Louvre : Chapiteaux romans de l'abbaye de Saint-Pons-de-Thomières
Les saintes femmes au tombeau

PARIS (75) - Musée du Louvre : Chapiteaux romans de l'abbaye de Saint-Pons-de-Thomières
  L'Ensevelissement du Christ
PARIS (75) - Musée du Louvre : Chapiteaux romans de l'abbaye de Saint-Pons-de-Thomières
 Ange soulevant la dalle du tombeau du Christ sous le regard des Saintes Femmes et d'un garde
figuré en chevalier avec sa cotte de maille, son casque conique et brandissant son épée.
___________________
 
Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2018 © Tous droits réservés

lundi 26 février 2018

LUNEVILLE (54) - Journée d'étude : Les Templiers dans le Grand Est (3 mars 2018)

Sous la direction de Catherine Guyon et de Cédric Moulis, une journée d'étude es organisé au
château  de Lunéville sur le thème des Templiers dans le Grand Est,
dans la chapelle castrale, le samedi 3 mars 2018.

Dès 10h, inauguration d’une remarquable exposition sur l’Ordre du Temple proposée par
Christophe Staf, fondateur du Projet Beaucéant, sur « Le mystérieux Ordre du Temple ».

LUNEVILLE (54) - Journée d'étude : Les Templiers dans le Grand Est (3 mars 2018)

LUNEVILLE (54) - Journée d'étude : Les Templiers dans le Grand Est (3 mars 2018)

LUNEVILLE (54) - Journée d'étude : Les Templiers dans le Grand Est (3 mars 2018)

___________________
 
Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2018 © Tous droits réservés

dimanche 25 février 2018

VIC-SUR-SEILLE (57) - Sceaux des évêques de Metz

Vic-sur-Seille était au Moyen-Age une cité placée sous l'autorité des évêques de Metz
qui apposaient régulièrement leur sceau à la fin des actes et chartes.

Les pontifes messins avaient même un château, construit sur ordres de Bertram dès le XIIe siècle,
et que vous pouvez découvrir en cliquant ici !

Le Musée Georges de la Tour conserve des moulages des sceaux épiscopaux
des XIe au XVe siècles.

Sceau daté de 1063 appartenant à l'évêque Adalberon III de Luxembourg (1047-1072)
Sceau daté de 1063 appartenant à l'évêque Adalberon III de Luxembourg (1047-1072)

Sceau daté de 1090 appartenant à l'évêque Hermann (1072-1090)
Sceau daté de 1090 appartenant à l'évêque Hermann (1072-1090)

Sceau daté de 1158 appartenant à l'évêque Etienne de Bar (1121-1162)
Sceau daté de 1158 appartenant à l'évêque Etienne de Bar (1121-1162)

Sceau daté de 1211 appartenant à l'évêque Bertram (1180-1212)
Sceau daté de 1211 appartenant à l'évêque Bertram (1180-1212)

Sceau daté de 1213 appartenant à l'évêque Conrad de Scharfenberg (1212-1224)
Sceau daté de 1213 appartenant à l'évêque Conrad de Scharfenberg (1212-1224)

Sceau daté de 1270 appartenant à l'évêque Laurent de Lichtenberg (1269-1279)
Sceau daté de 1270 appartenant à l'évêque Laurent de Lichtenberg (1269-1279)

Sceau daté de 1296 appartenant à l'évêque Bouchard d'Avesnes (1282-1296)
Sceau daté de 1296 appartenant à l'évêque Bouchard d'Avesnes (1282-1296)

 Sceau daté de 1356 appartenant à l'évêque Adhémar de Monteil (1327-1361)
 Sceau daté de 1356 appartenant à l'évêque Adhémar de Monteil (1327-1361)

Sceau daté de 1370 appartenant à l'évêque Thierry V Bayer de Boppart (1365-1384)
 Sceau daté de 1370 appartenant à l'évêque Thierry V Bayer de Boppart (1365-1384)

Sceau daté de 1422 appartenant à Conrad Bayer de Boppart (1415-1459)
Sceau daté de 1422 appartenant à Conrad Bayer de Boppart (1415-1459)
___________________
 
Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2018 © Tous droits réservés

jeudi 22 février 2018

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

Charmant village bourguignon classé parmi les beaux de France, Flavigny-sur-Ozerain
a gardé de ses fortifications médiévales trois portes et des portions de remparts.

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

La Porte du Bourg (XVe siècle), qui conserve les rainures de son pont-levis, ne conserve cependant
plus son couronnement crénelé. On remarquera les portes cochère et piétonne ainsi que les
mâchicoulis et archères adaptées à l'utilisation de couleuvrines.

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées
Partie supérieure de la Porte du Bourg avec ses mâchicoulis, ses ouvertures pour les bras
du pont-levis et la niche renfermant une Vierge à l'Enfant

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

Au-dessus de la porte cochère, une niche gothique flamboyante à arc en accolade accueille une
Vierge à l'Enfant mutilée (Jésus n'a plus sa tête, bras et jambe gauche) datée de la fin du XVe siècle.

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

La Porte du Val remonte au XVe siècle avec des modifications au cours du XVIe siècle.

Elle se compose de deux tours rondes à la toiture conique encadrant les portes cochère et
piétonne surmontées d'un parapet défensif sur corbeaux de pierre.

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

Côté village, la Porte du Val conserve le logis des gardes.

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées
Mur placé en arrière de la Porte du Val et dotée de trois archères.
FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

On trouve également une poterne récemment restauré.

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

FLAVIGNY-SUR-OZERAIN (21) - Portes fortifiées

___________________
 
Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2018 © Tous droits réservés

mardi 20 février 2018

VITTEAUX (21) - Maison Belime (XIIIe siècle)

Le village bourguignon de Vitteaux conserve quelques édifices médiévaux dont une
remarquable maison bâtie au milieu du XIIIe siècle : la Maison Belime.

VITTEAUX (21) - Maison Belime (XIIIe siècle)

Édifiée vers 1230, la Maison Belime est un bel exemple d'architecture civile médiévale avec
ses fenêtres sous arcatures en plein cintre géminées et ses arcs trilobés.

A l’origine, la première église de Vitteaux, d’époque romane, occupait l'emplacement qui
fut ensuite dédié à la maison du premier art gothique.

On doit cette construction à Mathilde de Courtenay (1188-1257), comtesse de Nevers, d'Auxerre
et de Tonnerre et petite fille de Mahaut de Bourgogne par sa mère et de Louis VI par son père. 

Elle devint la maison des gardes du château qui relevait des ducs de Bourgogne.

VITTEAUX (21) - Maison Belime (XIIIe siècle)

Au XVIe siècle, elle devint la « Maison Languet », du nom de ses propriétaires qui
l’agrandirent au XVIIe par l'adjonction d'autres logis, puis, par mariage,
porta le nom de « Hôtel de Fresne ».

En 1783, François Belime, notaire et conseiller du Roi, avocat à la cour et grainetier
au grenier à sel de Pouilly et de Vitteaux, acheta la propriété.

Aujourd'hui, la Maison Belime appartient toujours aux descendants de la famille
et sert aujourd'hui de maison d'hôtes pour les touristes. 

VITTEAUX (21) - Maison Belime (XIIIe siècle)

La façade de la maison affiche trois niveaux : un rez-de-chaussée avec une porte placée sur la
droite sous un arc en plein cintre ; un premier étage, séparé du rez-de-chaussée par un
cordon de pierres, est doté de deux fenêtres du 1er art gothique géminées à colonnettes et
à chapiteaux végétaux soutenant un tympan en plein cintre dans lequel prennent place
deux arcs trilobés ; enfin, le dernier étage présente une baie géminée rectangulaire
aux tympans semi-brisés ornés d'une fleur et d'un visage d'homme barbu.

VITTEAUX (21) - Maison Belime (XIIIe siècle)



Fenêtres gothiques (milieu XIIIe siècle)
VITTEAUX (21) - Maison Belime (XIIIe siècle)

VITTEAUX (21) - Maison Belime (XIIIe siècle)
Détails de l'une des fenêtres du premier niveaux avec son cintre soulignant le tympan
à l'intérieur duquel sont sculptés deux arcs trilobés ; l'ensemble est soutenu par
des chapiteaux à crochets et végétaux. 

VITTEAUX (21) - Maison Belime (XIIIe siècle)
L'un des chapiteaux à crochets de la fenêtres de gauche du 1er étage

VITTEAUX (21) - Maison Belime (XIIIe siècle)



VITTEAUX (21) - Maison Belime (XIIIe siècle)
Baie du second niveau avec sa colonnette centrale à chapiteau végétal soutenant
un linteau à deux tympans semi-brisés affichant, à gauche, une fleur
et, à droite, un visage d'homme barbu

VITTEAUX (21) - Maison Belime (XIIIe siècle)

VITTEAUX (21) - Maison Belime (XIIIe siècle)
Fleur épanouie

VITTEAUX (21) - Maison Belime (XIIIe siècle)
Tête d'un homme barbu

VITTEAUX (21) - Maison Belime (XIIIe siècle)
Chapiteau à feuilles grasses
___________________
 
Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2018 © Tous droits réservés